Dessine-moi une ville verte … A la découverte de la Fresque de la Renaissance Écologique

Avant de cuisiner un gâteau aux noisettes (mon préféré !), mon cerveau va déjà projeter une image des bonnes odeurs, du goût, de la texture moelleuse de ce gâteau. Miam, miam, j’en salive déjà ! Ces images mentales vont me donner l’élan de passer en cuisine !! Hop, d’ailleurs j’y vais, salut !

Bon, je reste juste pour vous dire à quel point l’imaginaire est une composante importante dans le passage à l’action. Cyril Dion et Mélanie Laurent ont montré la force de l’image dans leur documentaire Demain : filmer des initiatives qui vont dans le sens du vivant a donné l’élan à des millions de personnes de s’engager dans la transition.
Ils l’ont fait, donc c’est possible !! C’est ce que je me suis dit en pleurant comme une madeleine au cinéma. Un moment fort dans mon parcours de transition.

Ça m’a donné envie d’aller plus loin et de vous proposer de rêver ensemble ! Construisons nôtre rêve de la vie “post-carbone” !! Ok, mais je dessine quoi, des maisons et des arbres, ça c’est sûr, mais après ? Comment construire un rêve qui ferait saliver tout en étant réaliste ?

Aujourd’hui, je veux vous parler du travail de Julien Dossier sur ces nouveaux imaginaires de résilience. Si ça vous parle, je vous invite ensuite à organiser / participer à un atelier pour construire ces rêves collectifs.

Julien Dossier est urbaniste et devait présenter à ses étudiants un cours sur la ville durable. Un truc pas trop ch… si possible pour qu’ils en retiennent quelque chose. En tapant sur un célèbre moteur de recherche pour trouver des sources d’inspiration, il découvre l’existence d’une fresque de la renaissance italienne. En fait, non. Il découvre DEUX fresques.

A Sienne, dans l’équivalent de notre mairie actuelle, le gouvernement a fait peindre deux fresques en face à face. D’un côté, l’Allégorie des Effets du Mauvais Gouvernement décrit l’effondrement de la société engendré par une mauvaise gestion publique. Violences faites aux femmes et aux enfants, guerres, inégalités sociales, destruction de la nature …

Cette allégorie fait face au projet de société qui va provoquer un vrai déclic en lui : l’Allégorie des Effets du Bon Gouvernement. Déjà à la Renaissance, une manière de projeter un imaginaire de résilience, de visualiser le changement souhaitable. Si vous voulez parcourir la fresque dans le détail, voici une vidéo pour vous y faire voyager :

Suite à cette découverte, Julien Dossier crée à son tour la Fresque de la Renaissance Écologique. Il la pense comme un outil complet pour visualiser la transition, pour créer un imaginaire sur le monde résilient.

Je suis littéralement tombée amoureuse de cette Fresque (l’équivalent du gâteau aux noisettes, si si !!) :

  • décrire en UNE image un projet de société,
  • démontrer que chacun.e est important et a sa place dans cette transition
  • laisser des possibles ouverts pour que notre esprit rêve à sa manière

Magique ! Brillant !!

La Renaissance Écologique présente donc les 24 défis systémiques (eh oui !) à relever ensemble pour créer une vie post-carbone. Systémiques parce que l’agriculture urbaine sans la solidarité n’est pas efficace, la préservation de l’eau sans une finance durable et saine ne sera pas suffisante. Les chantiers sont inter-reliés, interdépendants comme tout dans la Nature.

Bonne nouvelle, toutes les graines sont déjà là. Des militant.e.s ont déjà consacré leur vie à construire des solutions pointues pour chacun de ces chantiers. Nous avons maintenant besoin de les mettre en lien et de les essaimer, essaimer, essaimer à grande échelle. Pour ça, on a besoin de chacun.e d’entre vous !

Tout commence par un rêve. J’ai fait celui de vous montrer que ce monde résilient est possible. Ce rêve m’a guidé jusqu’à la Fresque de la Renaissance Écologique, j’anime maintenant des ateliers pour vous faire rêver à vos futurs possibles.

Hâte de vous la faire découvrir !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Se connecter